Ma thyroïde, cette ennemie invisible

Il y a quelques temps, quand je vous ai raconté mon histoire, j’ai brièvement évoqué mon souci de santé dû à ma thyroïde, mon ennemie imperceptible et sournoise. J’avais envie aujourd’hui de vous expliquer un peu tous les désagréments qu’elle provoque chez moi.

Il y a deux ans, en novembre 2013, suite à une simple prise de sang, on s’aperçoit que mon taux de TSH est anormalement élevé. J’étais à plus de 7 µU/mL alors qu’il doit se situer entre 0.27 et 4.2 µU/mL. Je frôlais donc l’hypothyroïdie sévère. En gros, ma thyroïde est capricieuse et feignante (un peu comme moi 😉 ) et ne produit pas assez d’hormones.

Or, la thyroïde secrète des hormones qui permettent de réguler l’ensemble des fonctions de l’organisme, comme la production de la chaleur, le métabolisme des protéines et du sucre, etc. Ce sont donc des hormones indispensables à la vie.

Chez moi, ça s’est manifesté par une grosse prise de poids (30kg en moins d’un an), des bouffées de chaleur invivables (je dégoulinais de sueur en allant simplement chercher mon pain), une forte baisse de moral, une fatigue inexpliquée couplée à des insomnies, ma peau mixte est devenue très sèche mais j’avais des boutons hyper douloureux localisés sur l’ovale du visage, mon corps ressemblait à une éponge Spontex, et je perdais énormément mes cheveux et ils sont devenus très fins.

Ce diagnostic donnait donc une vague explication à tous ces désagréments mais ça restait quand même flou. J’ai fait une échographie qui n’a rien montré d’anormal. J’ai donc commencé un traitement que je devrai prendre à vie et je dois faire des prises de sang tous les 2 mois pour vérifier que le dosage est bon.

Mais il y a un mois, j’ai eu comme une rechute de dépression. j’ai repoussé au maximum le moment d’aller chez le médecin. J’avais le pressentiment qu’elle allait me redonner des médicaments et c’était juste inenvisageable pour moi.

Ma maman a bien fait de me forcer car sur la prise de sang faite 2 jours avant mon rdv, on voit que mon taux de TSH a de nouveau explosé alors que ça faisait un an et demi que j’étais stabilisée.

Du coup rechute aussi au niveau physique. Mes cheveux étaient de nouveau dans un état calamiteux, très fins, fragiles et plus nombreux sur ma brosse et dans mon siphon que sur ma tête.

Mes produits de beauté habituels étaient donc devenus totalement inadaptés.

Le fond de teint que j’utilisais depuis des années me faisait peler le nez et le front, c’était hideux. Et mon shampoing rendait mes cheveux lourds, désespérément plats et ils graissaient vachement plus vite. J’avais l’impression d’être Fiona la femme de Shrek!!

giphy

J’ai du totalement changer toutes mes routines beauté. J’ai abandonné les fond de teint pour préférer les BB Crème aux textures plus fluides. Ma crème de jour matifiante a été remplacée par une crème un peu plus nourrissante, la Sublimist de L’Oréal. Pareil pour mes cheveux, j’ai dégagé mes produits classiques de supermarché par des gammes plus naturelles, comme les shampoings solides de Lush.

Mais je dois régulièrement renouveler ces routines car ma peau, mes cheveux, etc, sont très changeants.

Le plus difficile a été de tolérer ma silhouette déformée. Je n’ai jamais été fine comme une mannequin. Mon poids le plus bas était 73kg et avec mon 1.83m, ça faisait presque trop mince. Déjà que je ne m’aimais pas et me trouvais énorme avec mes 73kg, c’était donc très compliqué d’accepter ces 30kg pris si vite. J’ai perdu la moitié de ce que j’ai pris mais je me plait toujours pas.

C’est franchement pas évident de vivre avec ce dysfonctionnement qui modifie tellement de choses dans ma vie, que ce soit physiquement ou moralement. On ne s’habitue jamais vraiment mais maintenant que je sais à quoi c’est dû, c’est un petit peu plus facile à digérer.

Rendez-vous sur Hellocoton !

http---signatures.mylivesignature.com-54493-78-4EB7A869FB6AB8AF76493CE219EB387E

Publicités

4 réflexions sur “Ma thyroïde, cette ennemie invisible

  1. J’aime beaucoup ton article qui témoigne de cette maladie peu connue.
    Dans ma famille de nombreuses femmes l’on eu dont ma maman qui a dû se faire opérer 2 fois (obligation de laisser un bout pour les hormones et elle a repoussé) plus traitement à vie.
    J’ai eu aussi des symptômes après ma dernière grossesse qui m’ont fait pensé à cette maladie.
    Peu de personne y pense alors que de nombreuses personnes en sont atteinte mais se disent qu’un régime est la solution, des soins de beauté,…
    Merci pour ton témoignage et bon courage ma belle 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Perso je n’aurai jamais pensé à cette maladie quand j’ai eu les premiers symptômes, parce que c’est méconnu, que y a pas d’antécédents dans ma famille, et que ça gère beaucoup de chose dans notre corps.
      Je suis contente que ça t’ai plu 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Mes frustrations Beauté |

  3. Pingback: Masques Visage #2 |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s