Passage à vide…

giphy

Je sors provisoirement de mon silence bloguesque pour cet article. Je continue ma pause, devenue vraiment nécessaire,  mais j’avais besoin de vous écrire pour extérioriser. Je ne cherche absolument pas à me faire plaindre, j’utilise juste cet endroit virtuel où je me sens mieux que dans la vraie vie pour mettre des mots sur ma douleur et la chasser de ma poitrine.
Ted Mosby est de retour…

Samedi 26 mars, 23h52, je reçois un sms qui ressemble plutôt à un télégramme :

« Je romps. Non négociable. Relation finie »

Déjà qu’il ne me dit pas ça en face, il ne fait même pas l’effort de faire une phrase.

Je me suis pris une énorme décharge électrique dans le cœur. Pourtant c’était prévisible. J’avais des menaces de rupture depuis un mois et moi-même je me bagarrais depuis 2-3 semaines à chercher des solutions, mais surtout pour être sûre qu’il n’y avait pu rien à faire pour sauver notre couple. De son côté, il n’a rien essayé.. Il a juste préféré la facilité et me quitter avec un pauvre sms dépourvu d’humanité.

giphy1

J’ai beau me dire que moi aussi j’ai envisagé de rompre, rien n’y fait. La douleur est quand même présente et persistante.

En plus je ne voulais vraiment pas me mettre en couple à la base. J’étais bien toute seule. Je commençais tout juste à apprécier ma vie et à panser les dernières blessures de ma dernière rupture d’août 2014. Bref j’avais un semblant d’équilibre.

C’est lui qui a insisté. Quand j’ai senti que je pouvais éventuellement m’attacher à lui, j’ai voulu fuir. Il m’a retenue en me disant « je t’aime » et naïve comme je suis, j’ai cédé. Il m’a avoué quelques semaines après qu’il avait dit ça uniquement pour que je reste. Ça aurait du me mettre la puce à l’oreille, mais comme je ne suis habituée qu’aux histoires foireuses à sens unique, j’ai pas relevé.

Très vite je me suis aperçue que malgré tous les efforts que je faisais pour m’intéresser à lui, pour connaître ses goûts, partager des choses, j’étais la seule à faire ça, et au final comme on avait des centres d’intérêts très différents, on faisait toujours la même chose, et c’était toujours ce qu’il aimait lui bien évidement. Bref une vraie relation d’ado, et cette rengaine prépubère « si ça te plait pas, on arrête là » Donc je me suis adaptée et je me suis fait royalement chier devant des films en VO pourris en me forçant à manger des pâtes vraiment immondes. Mais toujours avec le sourire (forcé) 😀

J’ai eu l’impression d’être devenue transparente, d’être la seule à vouloir que ça marche. Alors inconsciemment, j’ai commencé à donner le bâton pour me faire battre. Je suis devenue agaçante malgré moi. Et je ne me reconnaissais pas. Peut-être que je faisais ça pour le faire réagir, ou pour précipiter l’inévitable.

Et l’épée de Damoclès a frappé plus tôt que je ne l’imaginais, avec ce sinistre sms.

Pour tout avouer, ma tête est soulagée mais mon cœur saigne malgré tout. La rupture était incontournable. Mais ce qui me met la haine et me fait autant pleurer, c’est sa manière de le faire. C’est pas la séparation qui me fait mal, c’est de voir à quel point il en a rien à foutre de moi et de ce que je ressens.

Le problème, c’est qu’il y a une chose qui m’obsède. Comme je le disais dans Mon Histoire, il y a 4 ans j’ai traversé une phase plus que difficile. Pour brièvement résumer, je venais de démissionner de mon travail pénible, mon grand-père n’allait pas bien du tout et mon ex m’avait larguée de façon peu correcte. Ce qui m’a poussée à vouloir mettre fin à mes jours.

Et aujourd’hui, j’ai quitté mon CDI début mars, mon grand-père est toujours aussi faible, ma grand-mère est dans un état catastrophique, je suis en froid glacial avec ma meilleure amie Marionnette (d’ailleurs je fais le grand ménage de printemps dans mes amis) et c’est ce moment là que Môssieu a choisi pour envoyer son sms sans âme. Ma crainte serait donc de reproduire la même chose. Déjà que je ressens un fort besoin de reprendre des anxiolytiques, je sens que je suis sur un fil. J’ai peur de me faire du mal…

Le seul truc qui me tient encore debout, c’est mon projet de reprendre mes études (je vais essayer de vous expliquer ça dans un prochain article) Même si peu de gens y croient, je suis persuadée que ça me redonnera un peu de confiance en moi.

Alors je vais essuyer mes larmes. Je vais essayer de devenir un peu plus égoïste, de me concentrer sur moi et seulement moi et écouter mes propres désirs et envies. Ça va pas être évident, surtout que j’ai vraiment fait le vide autour de moi et que je dois avoir environ 10 personnes dans mes contacts, mais je dois tout tenter pour pas re-sombrer.

200

Et peut-être que ma pause va se finir plus tôt que prévu parce que vous écrire, peu importe le thème, me fait un bien fou.

giphy2

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

http---signatures.mylivesignature.com-54493-78-4EB7A869FB6AB8AF76493CE219EB387E

Publicités

11 réflexions sur “Passage à vide…

  1. Wahou.. On aurai dis que tu écrivais à ma place mais il y a quelque mois .. Je te comprend et si tu as besoin de parler à quelqu’un d’extérieur (oui parce que parfois ça fais du bien de parler à des inconnue) alors n’hésite pas, je serais la! Gros bisous à toi ma belle, sois forte !

    Aimé par 1 personne

  2. Ce sms est d’une lacheté rare. Je te souhaite de te remettre mais j’ai l’impression que tu as la bonne attitude car tu as très bien compris que tu n’étais pas du tout responsable! Bon courage ma belle, ces epreuves vont permettre de construire des fondations très solides pour une vie heureuse et méritée.

    Aimé par 1 personne

  3. Quel gros lâche de connard ! Désolée pour les gros mots, mais je ne peux pas en dire autrement !! Surtout par sms.. on a plus 12 ans quoi ! Dis toi que oui, ça fait mal, mais HEUREUSEMENT qu’il a mis fin à cette histoire ! Je sais que le plus dur dans tout ça c’est d’avoir cru en quelque chose toute seule… et de la manière dont il t’a traitée. J’en sais quelque chose, tiens… mais finalement je me suis mise dans la tête une obligation : ne plus y penser et le faire sortir de ma tête. ça marche plutôt bien.
    Des cons il y en a partout, comme des gars sympa, il faut juste trouver la perle rare parmi eux, et je te souhaite que le meilleur, tu le sais bien 🙂
    Et je pense que reprendre des études ça ne peut que te faire du bien, ça va te faire rencontrer du monde, créer une certaine routine saine et ça te changera les idées ! Je suis sûre que tout se passera bien, reste déterminée et motivée surtout !! 😀
    Je suis contente que t’aie repris le blog, j’aime bien te lire. En tous cas je t’interdis de faire des bêtises, t’as compris !!! Je suis là si t’as besoin, et prends soin de toi ! gros bisous ♥

    J'aime

    • Et en même temps, j’arrive pas trop à lui en vouloir.
      Il m’a avoué qu’il avait fait ça par sms parce qu’il aurait jamais réussi en face a face.

      Sûrement à cause de mes yeux revol-verts 😄

      J'aime

  4. Pingback: Retour en force |

  5. Pingback: Franchissement de cap… |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s