Boussy Saint Antoine

centre commercial.JPG

Avec ce qu’il s’est passé jeudi 8 septembre, j’ai été choquée de lire des tweets haineux et complètement erronés sur ma jolie petite ville paisible qu’est Boussy Saint Antoine. Mon cœur de Buxacienne saigne et j’ai donc décidé d’ouvrir ma bouche..

J’habite à Boussy depuis que j’ai 5 ans et j’y ai toujours été heureuse. C’est une petite ville de moins de 7000 habitants, calme et où il y fait bon vivre. Notre devise est d’ailleurs Vivre Ensemble.

Quand j’étais petite fille, je ne me suis jamais ennuyée à Boussy. J’adorais même aller au centre aéré où, à l’époque, on s’amusait avec un rien avec des animateurs compétents (petite pensée à Stéphane Brun, que j’aimerais bien retrouver 😉 )

Puis, au CM2, j’ai été élue au Conseil Municipal d’Enfants où on avait instauré les prémices des journées inter-générationnelles, où les jeunes buxaciens partageaient un moment privilégié avec les personnes âgées vivant à l’AREPA du centre ville. J’adorais ces réunions du CME après l’école dans notre si jolie mairie. Un début d’indépendance avec une vraie volonté d’être utile pour ma ville.

Bon c’est vrai qu’ado, je trouvais la ville un peu morte et je préférais aller sur Paris. Mais actuellement j’aime toujours autant l’effervescence parisienne mais j’apprécie de plus en plus profiter de la tranquillité buxacienne. Surtout que la municipalité fait beaucoup pour rendre notre commune accueillante, vivante et attractive.


Début juin, certains quartiers de Boussy ont été sinistrés par les inondations. Et on a pu voir que notre devise Vivre Ensemble caractérisait vraiment les habitants de notre ville.

crédits vidéo : Sébastien Ceaux

Mais on sait également vivre ensemble dans la joie! Cet été encore, la municipalité a organisé des barbecues conviviaux et j’ai été ravie et surexcitée quand la finale de l’Euro a été retransmise à la Ferme. Je n’avais pas envie de voir le match toute seule chez moi, et j’avais clairement la flemme d’aller à la FanZone parisienne noire de monde. Et bah croyez moi ou non mais l’ambiance était juste génialissime!!

boussy-la-ferme

La Ferme, Boussy Saint Antoine

Depuis ce matin, je discute avec des voisins, avec des gens dans la rue, et on fait tous le même constat : on ne reconnait pas notre ville à la télé et sur les réseaux sociaux. Alors bien sur que le rôle des médias est de dépeindre notre ville pour essayer de décortiquer et comprendre pourquoi.

Mais là mon coeur a bondi quand j’ai lu que Boussy était « ravagée par l’immigration » car notre maire est PS. Où est le rapport? J’invite toutes les personnes à venir voir de leurs propres yeux que nos rues ne sont pas gangrenées par l’immigration. Et puis même si c’était le cas, les gens s’intègrent et encore une fois vivent ensemble.

J’ai donc décidé de me promener dans Boussy et de recueillir des témoignages de Buxaciens ou de gens qui travaillent ici, qui connaissent bien notre petite ville afin de rétablir la vérité.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Tout d’abord j’ai brièvement bavardé avec C. un papa d’une trentaine d’années vivant à Boussy depuis 2 ans, qui m’a dit que Boussy est une ville conviviale et calme où il apprécie passer de bons moments avec sa fille dans un des parcs proche de la gare.  

Puis je suis allée me promener au parc de la mairie où j’ai discuté près d’une heure avec une jeune maman et sa mère. Elles étaient tout comme moi sous le choc de la nouvelle, mais nous sommes vite passées à une discussion plus joyeuse. Ça m’a fait un bien fou de me poser et de discuter avec des personnes inconnues et fort agréables. Je suis de ceux qui se nourrissent de chaque discussion, chaque débat, et ce sur n’importe quel sujet. Je pense sincèrement qu’on grandit de chaque échange. Et celui là m’a vraiment mis du baume au cœur.

Ensuite, j’ai discuté avec ma jeune voisine de 22 ans F.  qui m’a dit que Boussy est une ville tranquille où elle n’a jamais eu de problème et où elle s’est toujours sentie bien. 

Sa maman a déposé dans ma boîte aux lettres un joli petit texte qu’elle a écrit :

« Arrivée il y a plus de 20 ans à Boussy, j’y ai vite trouvé des amis, une ambiance de village bien sympatique et de la solidarité lors des attentats et des grèves de 1995.

Je travaille sur Paris et j’ai toujours été rassurée de savoir mes enfants dans ce village, au calme et à la campagne, n’ayant pas de proches dans la région parisienne.

Ce n’est peut-être pas un hasard si le film La Loi Du Marché a été tourné à Boussy. Si cette personne terroriste s’est installée ici, c’est peut-être aussi pour ces raisons. Malheureusement elle a été manipulée, comme trop d’autres.

L’essentiel reste que ces femmes ont été arrêtées sans avoir fait de mal.

Cela ne changera rien sur mes sentiments envers Boussy et ses habitants.

Boussy a affronté les innondations en juin avec une grande solidarité. Boussy et les Buxaciens sont forts.

Nous ne sommes à l’abri de terroristes « dormants » nulle part mais faut-il avoir peur de ces monstres, ou plutôt de ces dangers au volant bien plus nombreux ?

Je suis Buxacienne et ne compte pas partir d’ici »

Pour finir, cet après-midi, j’ai eu la chance de m’entretenir avec Monsieur Le Maire Romain Colas, qui a eu  l’extrême gentillesse d’accepter de partager son ressenti dans cet article.

Il m’a tout d’abord avoué que la menace terroriste l’ obsède depuis un an et demi, depuis Charlie Hebdo’’

Le sentiment constant que j’ai perçu lors de cette entretien téléphonique est l’injustice. Selon lui, ça peut arriver même dans le lieu le plus improbable mais on a pas le terreau à Boussy.

Comme moi, il semblait très attaché à notre devise Vivre Ensemble dont s’est très vite emparée la fachosphère sur les réseaux sociaux, sous-entendant que Boussy l’avait bien mérité. Il craint que Boussy ne se découpe en tranches et sa volonté est donc de continuer de créer du lien entre les Buxaciens et d’apporter de la sécurité afin d’apaiser ce climat d’extrême tension provoqué par ce grand traumatisme.

Le terme préoccupation sécuritaire est revenu à plusieurs reprises notamment au sujet de son obsession pour la sécurité des équipements publics mais aussi pour les futurs événements prévus tels que la Fête de la Ville. De plus, il m’a dit à quel point il avait trouvé les autorités et pouvoirs publics exemplaires. Ce qui est bon à savoir pour se sentir en sécurité.

Personnellement je tiens à tirer mon chapeau à Monsieur Le Maire qui est resté pendant de longues heures auprès des Buxaciens pour les rassurer. Et le remercie infiniment d’avoir accepté de m’accorder cet entretien téléphonique


Comme je le disais dans plusieurs de mes articles, j’ai été élevée avec des valeurs de respect de tous et de tolérance. Alors au lieu de critiquer, d’avoir des préjugés, ou encore d’éviter tout contact avec les gens par flemme ou par appréhension, ouvrez vous le plus possible au monde qui vous entoure. Dès que vous le pouvez, discutez avec des inconnus dans le bus, le métro, dans la rue. Croyez moi, chaque discussion est bénéfique. Et même un simple petit sourire fait sans aucune raison particulière peut égayer une journée 🙂 Le sourire appelle le sourire et c’est quand même bien plus agréable que de croiser des zombies qui tirent la tronche XD Alors keep the peach and SMILE!!

Bref cet article est juste un énorme cri d’amour pour ma petite ville, mais aussi pour notre beau pays.

Prenez soin de vous.

giphy

Rendez-vous sur Hellocoton !

http---signatures.mylivesignature.com-54493-78-4EB7A869FB6AB8AF76493CE219EB387E

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s